samedi 7 juin 2014

Les Bangards s'hydratent ... dans le Béarn

L'un des aspects fort sympathique de ce type de WE est la partie consacrée à la dégustation des vins.

Le vin phare ici est le Jurançon, un blanc qui peut être moelleux ou sec suivant son assemblage.
Les 2 principaux cépages sont le grand et le petit manseng. Le petit apporte le côté moelleux du vin tandis que le gros le rend plus acide. D'autres cépages peuvent être ajoutés a l'assemblage comme le courbu blanc, le camalaret ou le lauzet.
Avec les vignobles de l'Alsace et du Gaillac, c'est la 3ème appellation a pouvoir communiquer sur la mention "Vendanges tardives".

Ici on fait aussi du rouge, c'est l'AOC Béarn, un assemblage de cabernet sauvignon, cabernet franc et de tannat principalement.



Notre 1ère dégustation s'effectue aux caves de Gan. C'est une coopérative qui produit 5 à 6 millions de bouteilles par an principalement commercialisées sur le sol français  (10% d'export). Environ 250 viticulteurs leur apportent l'intégralité de leur récolte chaque année.






Le chai ici est magnifique tout en étant productif (400.000 bouteilles en attente dans ces futs). Une soirée Facebook organisée ici ferait des ravages !
Pour la traditionnelle dégustation, on a droit aux Jurançon sec et moelleux. Ce sont les bouteilles "Prestige d'automne" et la vendange tardive "Privilège d'automne" qui seront nos préférées.



******
Le lendemain matin, nous visitons le domaine Villa Bys, qui est tellement paumé qu'on aura du mal à trouver le chemin et qu'il faudra plus d'une heure pour tourner au carrefour d'un hameau avec notre bus XXL !
Ici on est sur une agriculture dite raisonnée c'est à dire sans insecticide. Les vignes sont traitées au cuivre pour lutter contre le mildiou, l'ennemi juré du viticulteur.
Le cuivre a la vertu de ne pas rentrer dans la sève mais aussi l'inconvénient de se dissoudre a chaque grosse averse... Et le Béarn est une région très pluvieuse comme nous avons pu le constater !
La particularité du terrain de ce vignoble est que des galets sont naturellement dans le sol, ce qui est très bon pour les vignes et la conservation de la chaleur.





Pour cette dégustation du matin, nous aurons droit à du rouge et du rosé en AOC Béarn.
Le rosé s'obtient par un cycle de macération plus court que celui du rouge avec les mêmes cépages.
A noter, ils produisent également du merlot en appellation vin de pays
C'est la bouteille "Galets d'Oraàs" qui retiendra notre attention... Un vin rouge idéal pour un barbecue! On vous l'avait bien dit, c'est important les galets... 































******
Nous terminons notre trilogie œnologique du WE par le clos Lapeyre, un site magnifique avec vue sur les Pyrénées. Nous sommes la aussi sur un petit vignoble (12 ha) et une agriculture raisonnée. C'est un domaine familial où l'on produit du Jurançon.
Le propriétaire est un personnage vivant et passionné par son travail ... et cela se ressentira aussi au niveau de notre dégustation. Ses vins sont un vrai délice pour les papilles.
Il fut l'un des premiers dans le Jurançon à passer à l'agriculture biologique et fut suivi par la suite par ses voisins : 25% des vignobles du Jurançon n'utilise plus les pesticides désormais ce qui est au dessus de la moyenne nationale.










video



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire